Définition de l’ostéopathie

L’Ostéopathie est un Art et une Science. 

L’ostéopathe professionnel est formé pour identifier et traiter le corps dans son ensemble.

Il s’appuie sur une anamnèse rigoureuse retraçant l’histoire de son patient. Il détecte les tensions et manques de mobilité qu’il libérera grâce à sa perception et son toucher particulier.

Cette approche globale qui singularise l’ostéopathie permet de comprendre pourquoi une simple entorse de cheville peut être responsable de migraines, et qu’un déséquilibre des contacts dentaires puisse entraîner une sciatique invalidante.
Les techniques employées par l’ostéopathe sont douces, indolores et réalisées en toute sécurité. Il adapte sa pratique en fonction de chacun, privilégiant avant tout le confort de son patient.

Les consultations sont suivies de conseils d’hygiène de vie, de diététique et d’ergonomie ainsi que l’apprentissage de mouvements thérapeutiques.

Au même titre que vous consultez votre dentiste ou ophtalmologue, une fois par an, il est intéressant de faire un bilan chez l’ostéopathe afin de prévenir de futures douleurs.

L’ostéopathe dispose d’un panel de techniques qu’il adaptera à la plainte du patient et aux restrictions de mobilité ressenties:

Techniques structurelles

Il s’agit des techniques les plus connues du grand public, ce sont des manipulations articulaires en lien avec les réflexes neuromusculaires locaux et posturaux.

Il s’agit de manœuvres douces qui ne seront pratiquées que si les différents diagnostiques excluant ses manipulations se révèlent négatifs.

Techniques fasciales et tissulaires

Il s’agit de techniques plus indirectes que les précédentes qui visent à équilibrer les tissus encore appelés fascias qui englobent l’ensemble des différentes structures du corps.

L’ostéopathie fasciale et l’ostéopathie tissulaire sont des approches qui demandent à l’ostéopathe une grande disponibilité et une grande écoute des micromouvements de l’organisme.

Techniques viscérales

La technique viscérale agit sur les organes thoraciques (cœur, poumons), abdominaux (système digestif et rénal) ainsi que sur les organes du petit bassin (système uro-génitale). Ainsi, l’ostéopathe pourra agir sur les troubles viscéraux où la fonction est perturbée alors qu’aucune pathologie n’est en soit responsable.

Techniques crâniennes

Les techniques crâniennes visent à rééquilibrer les manques de micro-mobilité des os du crâne, qui peuvent être responsables de douleurs vertébrales, de perturbations du système nerveux (insomnie, anxiété…), de troubles ORL à répétition, etc.

Pour toute question n’hésitez pas à joindre le cabinet de votre ostéopathe à Paris.

Articles relatifs à ce sujet:
Les principes de l’ostéopathie
L’histoire de l’ostéopathie